Localité de la Toscane



FLORENCE: (en italien Firenze) est une ville d'Italie, capitale de la Toscane et chef-lieu de province (417 386 habitants, les Florentins). De nos jours, Florence est connue pour ses monuments historiques de la Renaissance.
Musées de Florence:
SIENA:Siena (Sienne) est une ville qui est arrivée intacte du moyen âge jusqu'aujourd'hui. Piazza del Campo, ou simplement le Campo, est le point de rencontre des trois collines sur lesquelles s'élève la ville. La place, une de plus belles du monde, est théâtre du Palio. Le Palazzo Pubblico, construit en 1300, est un des plus élégant palais de la Toscane et un des plus extraordinaires exemplaires de l'architecture gothique. Les églises les plus importantes à visiter sont la basilique de San Francesco, la basilique de Sant'Agostino, celle de Santa Maria del Carmine et celle de Santa Maria dei Servi, l'église de Santa Maria della Scala e celle de Fontegiusta. L'autre église intéressante est San Domenico avec l'adjacente maison de Santa Caterina, transformée en oratoire.

AREZZO: Découvrez la magnifique Piazza Grande, qui abrite les premiers samedi et dimanche du mois le célèbre Marché aux Antiquités. Puis le Dôme (avec des œuvres de Piero della Francesca et Andrea della Robbia), le Musée d’Art médiéval et moderne, la Basilique de San Francesco, la Maison Vasari et le Musée archéologique.

CASENTINO: Vous respirerez l’atmosphère d’une histoire millénaire ... en entrant dans les édifices construits en des temps anciens, où résonne encore l’écho d’anciennes légendes et où vit encore le souvenir du passage de personnages célèbres. En visitant un château, vous percevrez, ne serait-ce qu’un court instant, le halo de mystère entourant encore ces murs, qui furent un jour les témoins de certains événements. Dans les ermitages isolés, vous écouterez le silence. Vous serez fasciné par la forte spiritualité de ces sites.

CHIANTI: Le Chianti se trouve dans le coeur de la Toscane, entre la province de Sienne et de Florence. Son territoire est pour la plupart vallonné et boisé, caractérisé par les cultures des oliviers et des vignes. Des vignobles, des oliviers, des bois de chêne, des châtaigniers et des pins. Des anciens châteaux. Des cures et des abbayes isolées sur une bonne partie du territoire. En parcourant les chemins de campagne, surtout pendant la nuit, vous aurez parfois l'occasion de rencontrer des cerfs et des chevreuils, des sangliers et des faisans. Le Chianti est celèbre pour son vin , le "Chianti", produit dans une région géographique plus vaste de la région historique avec toutes ses appellations. On y produit aussi le Vin Santo, vin de méditation, et un trés bonne huile d'olive ViergeExtra, de haute qualité et avec une acidité basse. La cucine est surtout basée sur les produits de la terre (céréals,viande, légumes). Le pain a une place prédominante: il est utilisé pour préparer les hors-d'oeuvres, les potages et les soupes rustiques. Des plats typiques: le pappardelle préparées avec un hachis de lièvre et des champignons, la ribollita ( une soupe rustique qui doit boullir environ 12 heures), la fiorentina (un énorme bifteck de b%u0153uf grillé ) et des autres viandes.
Activités et excursions: visiter les châteaux et déguster les vins et les produits typiques. Faire des longues promenades à travers les collines du Chianti, à travers les bois et les vignobles. Faire des cours : de cucine, de dégustation, d'équitation, de langue et culture Italienne. Les Thermes à Rapolano Terme. Faire un tour en mongolfière, en canoë , un photo Safari et golf club. Les différents marchés et les marchés d'antiquités, les foires des produits typiques, les cortèges en costume médiéval. Aller en train et en autobus à Florence et Sienne. Les routes du Chianti sont trés belles: elles serpentes à travers les bois et les vignobles. Mais elles sont étroites et tortueuses.

CORTONA: Situé à la frontière entre la Toscana et l’Umbria, Cortona bien qu’à 600 mètres au dessus de la mer est facile d’accès aussi bien par train (les gares ferroviaires de Terontola et Camucia se situent à seulement quelques kilomètres) qu’en voiture. Cortona en plus de sa beauté artistique est un merveilleux site touristique, sa position géographique étant stratégique. En effet, en séjournant à Cortona il est possible de visiter de nombreux sites culturels et artistiques comme Florence, Sienne, Pérouse, Pienza, Montepulciano, Montalcino, le lac Trasimène, Arezzo, etc.

VOLTERRA:Les origines de Volterra (l'étrusque Velathri, la romaine Volterrae) appartiennent à la préhistoire. Les premiers habitants italiques céderont à un peuple plus entreprenant, les Étrusques qui vers la fin du VIII siècle avant Christ s'établirent sur l'haute colline et dans le territoire de Volterra en créant un des états plus puissants de leur confédération. Après les Étrusques voilà les Romains. Plus tard, avec le cours des siècles, le destin de Volterra est lié aux sorts des villes Firenze, Lucca et Pisa. La ville de Volterra est surmontée de la cyclopéenne Fortezza, destinée à prison. À visiter est aussi le théâtre romain avec deux rangées de grandes escaliers et nombreuses colonnes à chapiteau corinthien. Parmi les musées, on recommande le musée étrusque Guarnacci, un des plus complets en Italie. Il y a environs 700 urnes cinéraires en albâtre et tuf, vases en céramique, bronzes anciens, ivoires, verres, bijoux et pièces de monnaie.

VAL D'ORCIA: La vallée de l’Orcia est aujourd’hui un lieu périphérique, lumineux et non contaminé; le caractère agricole de son économie et les activités de ses habitants liées à la terre ou au travail des matiéres premières locales ont sauvegardé le rapport homme-ambiance, en l’élevant à une dignité presque partout oubliée. Mais cette vallée n’est pas seulement un lieu poètique et fascinant du point de vue de la nature; elle contribue à la transmission d’un système de relations humaines qui à travers les siècles s’est créé le long de la grande et ancienne "Romea" qui la traversait: la "Francigena" (la route qui unissait Rome à la France depuis le moyen âge). L'ensemble des marques, qui se sont développées le long de son parcour et sur les collines qui la côtoyent, permet une lecture du paysage assez proche à celle qui charma les grands peintres siennois du moyen âge et de la rennaissance, les voyageurs européens du "Grand Tour", les écrivains du voyage anglais, français et allemands. Le décor de la vallée, armonique dans sa naturelle symétrie, se rapporte, à travers la douceur de ses lignes ondulées à la verticalité de l'Amiata, une montagne source d'eaux limpide et d'énergie vitale et végétale. Les couleurs nettes des argiles stériles et des tufs dorés s’alternent autour des torrents la végétation s’assombrit et elle remonte drue sous les rocs et les bourgs, qui semblent donner ordre aux files des vignobles et aux rangs argentés des oliviers.La clareté solaire et le sense de vide qu’on jouit de là-haut peuvent provoquer dans l’observateur la joie ou l’anxiété, une syntonie armonieuse ou une sensation de solitude, difficilment l’indifférence. La Val d’Orcia est un fuir continu de coteaux, calanques, mamelons et terrains blanchâtres à perte de vue, qui courrent pour se réunir dans la couleur cendrée de l’argile. La "Francigena", en se dénouant au milieu de cette nature belle mais hostile, durant les siècles a permis aux petites villes et aux villages de la vallée de grandir sur l’orgueil et la fierté d’une population qui a partagé les rêves, les arrogances et les utopies d’hommes puissants et connus. En Val d’Orcia, une société agraire, qui ne s’est jamais rendue au progrès, accueille ses hôtes, comme un temps les pélerains et les voyageurs solitaires,et elle les fait témoins actifs d’une réelle vie conviviale.
The official site of the val d'Orcia natural park http://www.parcodellavaldorcia.com/indexb.asp

MONTALCINO: Montalcino, du haut des ses 567 mètres, domine toute la campagne environnante, roqué sur un coteau où campe la puissante Forteresse du XIV siècle. Dans le dédale des ruelles, où on rencontre les ateliers des artisans, les petits cafés et les magazins au détail de produits alimentaires du lieu (on y trouve non seulement des vins, mais aussi du miel et des biscuits locaux, appelés "ossi di morto" - os de mort), on peut visiter le beau Palais Comunal, le Palais Épiscopal qui réunit les musées de Montalcino (le diocésain, le municipal et l' archéologique, qui accueillent les oeuvres d' importants auteurs siennois du XIII-XVI siècle, parmi lesquels Bartolo di Fredi, il Sodoma, Bartolomeo Neroni), l' ancien Crucifix de Sant'Antimo, qu'on date vers la moitié du 1100 et les églises de Sant'Agostino, Sant'Egidio et San Francesco toutes construites entre le XIII et le XIV siècle, il y a aussi le sanctuaire de la Madonna del Soccorso (Notre Dame du Secours). A’ quelques kilomètres de la ville, près de Castelnuovo dell'Abate, dans la vallée du Starcia, on peut admiré l' abbaye romane de Sant'Antimo, intime et impressionnant temple entouré d' une atmosphère presque magique, fondé par Charles Magne en 781. Nombreux, aussi, les chateaux du territoire de Montalcino: parmi tous, celui de Poggio alle Mura, d'origine lombarde, mérite une mention. Montalcino vit certainement de beaucoup d'âmes. Symbole de la Républic de Siena depuis le1555, quand elle offrit au gouvernement républicain le dernier refuge contre les impériales de Charles V, elle représente, par contre, l'extrême limite du sol siennois avant les bois et les maquis de la Maremma et les pentes de l' Amiata et d’autre part on ne peut pas oublier l'âme énoique de Montalcino, patrie du Brunello qui a été défini le meilleur et le plus célèbre vin italien.

Map of Tuscany www.viamichelin.com/


 



Author: Massimiliano Marzi



Avis
twitter fliker facebook g plus pinterest instagram
pay pal
Home | E-mail | Top

www.tuscanyaccommodations.org - All rights reserved 2005 - 2016
P.I.: 05659770480
Info Privacy